Un article du blog de Jean-Marc Terrel, alias Monsieur Mindfullness.

Se faire “coller” est le fléau de l’existence de chaque enfant scolarisé. Donnez-vous en spectacle en classe, et, au mieux, vous vous retrouvez dans une reconstitution boiteuse de The Breakfast Club. Au pire, vous serez coincé dans une salle de couleur taupe, sans fenêtre, avec le scintillement d’un néon jaune sans rien d’autre à faire qu’à recopier une stupide sanction. Le recopiage! Le summum de la retenue… Sauf, à l’école élémentaire Robert W. Coleman de Baltimore. Ici, ça n’est pas à cela que ressemble une “colle”. À quoi cela ressemble?: oreillers pourpre, tissu drapé, des lampes et des enfants qui ne regardent pas douloureusement l’horloge, mais qui sont assis les jambes croisées sur le sol, les yeux fermés dans la méditation.

Lire l’article complet …